UFO-Logique

UFO-Logique est un forum qui se propose d'aborder l'ufologie de façon ludique et rationnelle.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un programme d’étude de langage extra-terrestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
leia
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 47
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Un programme d’étude de langage extra-terrestre   Mar 21 Oct - 11:49

http://www.unisciences.com/maths/news/langage_extra_terrestre.php?id=299



Un programme bien singulier est en cours d’élaboration Outre-manche. Un superordinateur capable d’identifier d’éventuels messages venus de l’espace, mais aussi de les décrypter. Cette initiative répond à un véritable besoin de notre civilisation explique le chercheur. Car si les extra terrestres nous découvraient, la barrière de la langue rendrait les contacts complexes.

John Elliott est professeur à l’université de Leeds. Il développe un logiciel capable de détecter, sinon la langue, du moins la structure de langage. Il s’agit d’un premier pas, avant pourquoi pas, de décrypter des phrases et des mots.

A la base de son programme, John a créé une base de données qui comprend 60 langues différentes, de toutes les parties de notre monde. A partir de ces exemples existants, il cherche des structures communes, propices à décrire une forme de langage universelle, ou une méthode d’analyse.

Il estime que même un langage d’un être venu d’une planète située à des milliers ou millions d’années lumière de la notre, doit comporter des schémas reconnaissables. D’ailleurs la complexité du langage préfigurera, selon lui, l’avancée de la civilisation extra-terrestre. Si on se retrouve face à un langage extrêmement sophistiqué, cela peut signifier que la civilisation avec laquelle nous serions en contact soit beaucoup plus avancée que la notre.

Il précise « le langage doit être structuré d’une certaine façon, autrement il est inefficace ». Des recherches antérieures ont montré qu’il est possible de déterminer les signaux présents dans la langue. Le Dr Elliott a été plus loin dans cette démarche en essayant de programmer un logiciel apte à décrypter des mots et des phrases.

Toutes les langues de notre monde possèdent des ‘termes fonctionnels’, nécessaires à la structure. En français, ce sont des par exemple les conjonctions de coordination (mais ou et donc or ni car ?), mais aussi les parenthèses, ou les hypothèses matérialisées par des ‘si’. Toutes ces fonctions de base doivent se retrouver dans d’autres langages.

Après un examen poussé de sa base de données gigantesque, le Dr Elliott estime que ces ‘termes fonctionnels’ sont présents au moins tous les neufs mots. Cette taille limite de la longueur d’une phrase semble correspondre au niveau cognitif de l’être humain, c'est-à-dire à la quantité d’information que l’on est capable d’emmagasiner à la fois.

Cette taille limite peut évoluer dans le langage d’espèces venues d’une autre planète. Donc analyser leurs phrases est une première étape pour tenter de comprendre la longueur moyenne de celles-ci. On estime que plus les espèces seront intelligentes, plus les phrases seront longues.

Une autre fonctionnalité de ce super calculateur est de détecter les types de mots : noms, verbes, adjectifs… Et ce quand bien même leur signification nous échappe. Vu que les mots ne sont pas toujours à la même place, et possèdent des structures très différentes, le chercheur a du compiler un nombre considérable de langues. Si on reçoit un message venu de l’espace, il sera intégré et comparé à l’ensemble des langages que nous connaissons. Conscient des limites de son expérimentation, John Elliott souligne qu’il faudra un ‘livre de code’ beaucoup plus poussé pour parvenir à comprendre le langage.

Mais comme Champollion avant lui, qui a su décrypter les hiéroglyphes égyptiens, le linguiste américain Sheri Wells-Jensen souligne qu’il faut bien commencer quelque part.

Plusieurs messages ont été envoyés par notre espèce dans l’espace, dans l’espoir d’en recevoir un en retour. Le premier signal radio émis à été fait en 1974 à Arecibo. D’autres tentatives ont suivi, dont la plus audacieuse a été réalisée en 1999. Le document est téléchargeable ici.



Voici les images issues du projet Cosmic Call, qui vise à communiquer avec les extra-terrestres. Ce projet a mené plusieurs opérations visant à ‘jeter des bouteilles à la mer’, c’est à dire envoyer des informations de plusieurs natures, afin d’attirer l’attention d’éventuels civilisations extra-terrestres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un programme d’étude de langage extra-terrestre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un programme d’étude de langage extra-terrestre
» Un programme d'étude du langage extra-terrestre
» Le SETI envisage un signal extra terrestre d'ici 2032
» Citizen Hearing on Disclosure. Leur objet d'étude : la vie extra-terrestre.
» help: contrôle de lecture mon prof est un extra terrestre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO-Logique :: Actualité et OVNI :: Revues de Presse-
Sauter vers: