UFO-Logique

UFO-Logique est un forum qui se propose d'aborder l'ufologie de façon ludique et rationnelle.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un manuel de récupération et destruction des technologies ET...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Derek
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Age : 30
Localisation : Belgique
Emploi : Etudiant
Centres d'Intérêt : Ufologie
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Un manuel de récupération et destruction des technologies ET...   Sam 25 Oct - 7:27

En accord avec Clay et Shawn Pickering, le forum Open Minds Forum a obtenu de permettre pour la première fois le téléchargement d’un fichier Pdf de 27 pages, nommé ‘Le SOM1-01 alternatif‘. On y trouve également les explications des frères Pickerings et une analyse préliminaire du Dr Robert Wood.



A gauche : La page de couverture du SOM 1-01, datée d’Avril 1954.
A droite : Un manuel authentique de l’Armée US, de Novembre 1954. (Images Wood & Wood)



“Le 7 Mars 1994, l’ufologue Don Berliner a reçu un colis inattendu par la poste, qui contenait une pellicule de film 35mm. Après le développement de ces négatifs, leur publication avait lancé des débats qui n’ont pas cessé à ce jour. Les photos se trouvent maintenant sur internet (1). Elles montrent des pages d’un document classifié du Gouvernement américain, daté d’Avril 1954. Il est titré Manuel d’Opérations Spéciales (SOM 1-01). Il est classifié TOP SECRET/MAJIC EYES ONLY et porte en sous-titre : Entités et Technologie Extraterrestres, Récupération et Destruction.“

“On a beaucoup écrit sur les origines et la provenance de ce document; le Dr Robert Wood et son fils Ryan ont consacré plus de temps que n’importe qui à les analyser; ils soutiennent son authenticité et ont réfuté pratiquement tous les arguments adverses ainsi qu’on peut le voir dans la section "authentification" de leur site web“. (2)

“Ainsi que le montre l’image ci-dessus, le style et le format de ce document est identique à un manuel de cette époque, connu pour être authentique, et il est précisément conforme au style des manuels imprimés à cette époque par l’USGPO (Imprimerie du Gouvernement des Etats-Unis).” (3)


Les chercheurs Clay et Shawn Pickering, établis à New York, viennent de causer la surprise, en acceptant de diffuser une version alternative du SOM 1-01, qui leur avait été remise en 2006 par leur ‘contact’, la Source A, un officier de l’US Navy. (4)

“Les Woods avaient donc examiné très soigneusement les originaux des photographies. Après avoir produit une ‘réplique légale’, ils ont fait appel à divers connaisseurs. En suivant une piste évoquée par un spécialiste en matière d’archives, ils ont découvert ce qu’on appelle un “zinger” - une subtile imperfection dans l’alignement des lettres qui cause une légère surélévation de la lettre “Z”. Comme le montre l’exemple ci-dessous, Ryan Wood avait découvert le même “zinger” sur un manuel authentique, et c’est un bon élément de preuve que les deux manuels sont sortis de l’Imprimerie du Gouvernement américain, réalisés en 1954 sur une presse Monotype de type Hot Lead.” (5)



“La version alternative ne présente pas les mêmes ‘zingers’ et c’est vraisemblablement une seconde frappe, ou peut-être un brouillon (?) révisé, du même document qui avait été photographié et diffusé en 1994. Il est important de noter que la “Source A”, a affirmé qu’il avait copié cette version dans le bureau d’un Capitaine, sur une base non précisée, au début des années 80 - au moins 10 ans avant que le colis arrive entre les mains de Don Berliner.”

Clay et Shawn Pickering, lors d’une nouvelle rencontre avec leur contact, lui ont demandé de leur raconter à nouveau dans quelles circonstances il avait eu l’opportunité de copier ce document. Voici un extrait des notes prises lors de cette rencontre - le récit complet se trouve dans le fichier PDF.

“La Source est arrivée à ******* et s’est rendue dans le bureau du capitaine. Il lui a dit qu’il devait quitter son bureau pendant un moment, montrant clairement que la Source aurait tout loisir d’accéder au contenu d’un coffre resté ouvert. Quand nous avons demandé pourquoi le Capitaine avait enfreint les consignes de sécurité, la Source nous a répondu que c’était une manière de lui montrer pourquoi elle était consignée ici trois jours, tout en permettant au Capitaine de se couvrir avec un déni plausible. […] La Source a vu 4 manuels dans le coffre. C’était des manuels d’opérations techniques. Celui du dessus était en excellente condition. La Source savait par expérience qu’on ne doit jamais s’intéresser au document placé en évidence, ni manipuler les manuels, surtout un exemplaire en parfaite condition. Elle nous expliqua que si ouvre un tel document tout neuf, il est impossible de lui redonner son apparence d’origine. Les traces de doigts sur le papier froissé révèlent qu’un document a été consulté. C’est pourquoi la Source avait pris le troisième manuel et l’avait copié. Celui-là était usagé. C’est de cette copie dont nous parlons ici. La Source pensait que les deux manuels du dessus avaient été imprimés plus récemment. Egalement, la Source avait remarqué qu’ils portaient le tampon du DOD sur la couverture, pas celui du ‘Department of War ‘ comme sur le document copié, le SOM 1-01.” (6).

“Quand on compare le “SOM 1-01 alternatif” avec les photos originales, et l’une des copies du Dr Woods (7), on peut noter un grand nombre de variantes, dont beaucoup ont été étudiées par le Dr Wood. Quelques exemples :

La largeur des pages est plus grande dans la version alternative, ce qui se répercute dans le format des paragraphes : il y a davantage de mots par ligne, et du coup le document est plus court (17 pages). De ce fait, la page du sommaire est incorrecte.

Certaines sections semblent avoir été révisées; c’est-à-dire qu’elles ont été améliorées, tandis que d’autres comportent de légères erreurs.

Il manque de nombreuses images, mais elles sont décrites dans des annexes.
Les polices et leurs tailles sont presque identiques - ce qui fait penser à une révision et non une simple copie.”


Points litigieux :
“La page de référence semble être conforme aux photos, on n’y trouve aucune information qui ne soit dans l’original. Toutefois la première référence indique seulement “-4? (étrangement le mot [Applicable] apparait sur le document et la copie, mais pas sur les photos.

La copie de la page de référence du Dr Wood comporte cette phrase tout en haut : “Quelque chose est écrit ici” parce qu’on ne distingue pas très bien les mots sur les photos. La même phrase figure au même endroit sur la version alternative.

Pourquoi une page du Document du Briefing d’Eisenhower est-elle incluse dans ce rapport ? Elle n’a rien à voir avec le SOM 1-01.”


“En conclusion, si elle est authentifiée, cette version alternative du SOM 1-01 pourrait nous fournir une preuve supplémentaire à la fois sur l’authenticité de la version originale qui avait fuité, et nous aider à confirmer le témoignage de la “Source A” concernant son implication dans des opérations secrètes relatives aux E.T.s ainsi que l’Initiative de Divulgation aux Nations-Unies. Ca ne sera malheureusement pas facile de poursuivre, parce que nous n’avons en mains que la seconde génération de photocopies, et il nous est donc impossible de déterminer la date précise de fabrication du papier et de l’encre.”

Références :
1. Liens pour télécharger les photos originales du document SOM 1-01 : - Part 1. - Part 2.
2. Voir authentification
3. Voir Mufon 2000
4. Voir le fil en anglais sur Open Minds concernant les Réunions secrètes à l’ONU. En français sur le forum Ovnis-USA. Voir aussi le Récapitulatif des Réunions à l’ONU.
5. Voir Mufon 2001
6. [url=http://download.openmindsforum.com/The_'Alternate_SOM_1-01'.pdfExtrait du PDF[/url]
7. Voir “Glimpses of other Realities”, volume II. par Linda Moulton Howe. Page 357.
Images fournies par Ryan Wood.

“Remerciements particuliers à Clay et Shawn Pickering, la “Source A”, le Dr Robert Wood et Ryan Wood, et tous les participants qui ont manifesté leur intérêt pour ce document.“


Source : Ovnis-usa.com

_________________
"Ce que l'homme appelle vérité, c'est toujours sa vérité, c'est-à-dire l'aspect sous lequel les choses lui apparaissent."
Protagoras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ufo-logique.onetudie.com
Derek
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Age : 30
Localisation : Belgique
Emploi : Etudiant
Centres d'Intérêt : Ufologie
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Un manuel de récupération et destruction des technologies ET...   Sam 25 Oct - 7:33

L’affaire du document “SOM1-01 alternatif”, publiée Samedi dernier, évolue de manière inattendue : deux jours après sa mise en ligne sur Open Minds, Ufonaut a diffusé une ‘Importante Mise à Jour’ :
“J’ai poursuivi une analyse comparative en utilisant trois sources :
1 - Les photos originales reçues par Don Berliner
2 - Le ‘SOM 1-01 alternatif’
3 - L’une des Copies du Dr Wood (Rev 6: 3/5/95) tirée du livre de Linda Moulton Howe (”Glimpses of other Realities”, vol 2: High Strangeness).



J’ai remarqué que la couverture de la version alternative présente un ‘bruit de fond’ quasiment identique à celui de la reproduction qui figure à la page 357 du livre de Linda. Cette image ne peut être qu’une photocopie des photos de 1994 de Berliner, et le ‘bruit’ a été causé par la photocopieuse.

Linda m’a aimablement confirmé que son image était bien une reproduction des photos de Berliner. Il est évident que tout ceci peut invalider le témoignage de la Source A, qui a prétendu avoir copié son propre document en 1982.

Il existe en outre des anomalies avec la page de référence fournie par la Source A. Ainsi que je l’avais noté parmi les “Points litigieux”, la version ‘alternative’ du SOM-1 ne comporte aucune information à l’emplacement masqué sur les photos originales. C’est étrange s’il s’agissait d’un exemplaire original du manuel officiel.


Dans ce qui semble une erreur grossière, la page de référence du document ‘alternatif’ est une copie exacte de la Réplique du Dr Wood, (et de la reproduction à la page 383 du livre de Linda), y compris cette annotation en haut de page : “Quelque chose est écrit ici.” Nous avons donc un sérieux doute que la Source A nous ait fourni une copie du manuel officiel.”


Vendredi 24, les frères Pickering ont publié ce texte de la Source A, laquelle reconnait implicitement n’avoir rien apporté de neuf :

“Les récents développements ont jeté un doute sur le processus en cours. L’amitié des frères Pickering m’est très précieuse, et j’apprécie également certains des membres du forum Open Minds.

A ce stade, je n’ai aucune explication à proposer, si ce n’est qu’il a pu y avoir une substitution dans mes archives, au cours des vingt dernières années. Ca ne serait pas la première fois qu’on me joue ce genre de tour. Hier soir j’ai procédé à un inventaire, et j’ai découvert que certains autres de mes documents ont DISPARU.

Je poursuis mes recherches, et celà prendra un peu de temps. Si, après cet épisode désastreux nous ne parvenons plus à nous entendre, alors j’aurai le regret d’interrompre mes actions en faveur de la divulgation et du contact.
Respectueusement,
Source A“


L’opération décrite est si complexe qu’il est difficile d’accepter ces justifications : ça suppose que des agents se soient infiltrés dans un bureau pour remplacer un document par un autre, en présupposant qu’un jour la Source A envisagerait de le rendre public…

Ed Komarek de son côté se montre prudent : “Je pense qu’il est nécessaire de prendre un peu de recul en ce qui concerne la Source A. Il peut y avoir d’autres explications, aussi je ne conclurais pas d’emblée que nous aurions été abusés. Cette affaire est assez compliquée, du fait que cette personne est liée aux milieux du renseignement.”

Il envisage que les recherches autour de la Source A ne soient qu’une perte de temps, et préconise de concentrer les recherches pour identifier les responsables du complexe militaro-industriel. Pour lui ces personnages sont les véritables obstacles à la Divulgation.


Il s’interroge sur la position de la CIA, “qui n’a jamais semblé favorable au processus, et tendrait plutôt à préserver l’exploitation des technologies E.T. par les compagnies privées. La CIA contrôle en outre la diffusion du phénomène Ovni dans les medias, elle aide les militaires à déplacer les épaves récupérées, etc..” Ed Komarek soupçonne en outre la CIA d’avoir essayé de décrédibiliser la Source A.

La communauté ufologique est-elle en permanence entrenue par des sortes de feuilletons, dont les épisodes sont distillés au fil des mois, pour lui donner l’impression que la Divulgation progresse ? Après l’affaire Serpo, qui a duré deux ans, le thème des Réunions secrètes aux Nations-Unies avait pris la relève et entretenu le suspens de février à octobre 2008. Quelle sera l’orientation de la prochaine série ?

Il reste que les accréditations présentées par la Source A ont été confirmées jusqu’ici par sept chercheurs et ufologues; Bruce Maccabee par exemple vient de lui renouveler sa confiance. Interrogé par Mur pour Open Minds, l’analyste a répondu :

“Il m’a semblé honnête et franc. Il est possible qu’il ait été manipulé à son insu. Cependant, d’après les histoires qu’il m’a racontées, y compris l’affaire du missile dérouté, j’ai vu qu’il savait comment des systèmes sophistiqués peuvent être affectés par nos “visiteurs.”

Il n’a apparemment pas le bagage nécessaire en ufologie pour se rendre compte que sa copie du “SOM” n’était pas originale. Je n’ai pas vérifié ses états de service, mais l’album que j’ai vu contenait quantités de photos et m’avait convaincu.

L’autre possibilité serait une fraude “massive”. Il a de toute évidence les accréditations nécessaires, car il avait accès aux labos de la Navy : je n’ai pas eu à lui obtenir un laisser-passer pour qu’il vienne jusqu’à mon bureau.“



Compléments & Commentaires



Source : Ovnis-usa.com

_________________
"Ce que l'homme appelle vérité, c'est toujours sa vérité, c'est-à-dire l'aspect sous lequel les choses lui apparaissent."
Protagoras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ufo-logique.onetudie.com
Pléiade
Intéressé
Intéressé
avatar

Féminin Nombre de messages : 69
Age : 32
Localisation : Normandie
Emploi : Etudiante
Centres d'Intérêt : Photographie, Scénarisation/Ecriture, Numismatie, Ufo, Karaté, La nature.
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Un manuel de récupération et destruction des technologies ET...   Sam 25 Oct - 9:15

Merci pour ces informations.
C'est vraiment très intéressant. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un manuel de récupération et destruction des technologies ET...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un manuel de récupération et destruction des technologies ET...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ne les jetez plus, donnez les! Récupération et dons d'objets
» Sommeil et récupération
» Récupération bulletin
» récupération des heures de réunion
» 1ier mai/temps partiel/récupération?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO-Logique :: Actualité et OVNI :: Actualité Ufologique-
Sauter vers: