UFO-Logique

UFO-Logique est un forum qui se propose d'aborder l'ufologie de façon ludique et rationnelle.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1954 (10 septembre) Marius Dewilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Derek
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Age : 30
Localisation : Belgique
Emploi : Etudiant
Centres d'Intérêt : Ufologie
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: 1954 (10 septembre) Marius Dewilde   Dim 2 Nov - 22:40

Marius Dewilde vit, cette année-là, dans une petite maison, au bord d'un chemin de fer, dans la commune de Quarouble.


Agrandir le plan

Le soir du 10 septembre 1954, vers 22h30, Marius entend son chien aboyer. Il saisit sa lampe-torche et sort, tentant de connaître la cause de ces aboiements...

Dans l'obscurité, il aperçoit, sur la voie ferrée, une forme qu'il pense être un chariot de foin, abandonné par les paysans qui se servent souvent du chemin de fer, à cause de la mauvaise qualité des chemins.

Mais son chien aboie furieusement dans la direction opposée. Dewilde entend des bruits de pas, et dirige sa lampe-torche dans cette direction...

Il aperçoit alors deux personnages, ne dépassant pas un mètre, et portant des tenus semblables à celles des scaphandriers (NB : les astronautes n'existent pas à cette époque). Intrigué, il s'approche, mais un faisceau lumineux provenant de la masse sombre est dirigé vers lui et l'immobilise.



Les deux personnages passent devant lui, comme dans un rêve. Il entend un bruit semblable à celui d'une porte à glissière. Le rayon disparait, et Dewilde retrouve le contrôle de ses muscles.

Il voit l'objet s'élever silencieusement, ressent un violent déplacement d'air, et l'objet s'illumine progressivement tout en prenant de l'altitude.
Ce n'est bientôt plus qu'un point rouge à l'horizon...

Dewilde se rend au commissariat pour signaler la rencontre. Au vu de l'état de choc du témoin, le commissaire écarte l'hypothèse d'un canular..
Le lendemain et les jours suivants, les enquêteurs de la police, de la gendarmerie de l'air et de la Défense et Sécurité du Territoire se rendent sur les lieux... Même les journalistes s'y intéressent, et Dewilde se voit forcer de raconter maintes fois son histoire.

Les enquêteurs envisagent que l'objet puisse être en fait un hélicoptère qui se serait posé pour réparer une avarie... Mais des marques dans trois des traverses du ballast de la voie ferrée portent des traces... récentes, et présentant une certaine symétrie.

Des ingénieurs des chemins de fer sont appelés, et leur conclusion est que les marques correspondent à un engin pesant près de 30 tonnes.
De même, les pierres alentour s'effritent, comme si elles avaient été calcinées, exposées à une très forte température...

Le 10 octobre, le fils de Marius appelle ce dernier pour lui signaler une "auto sur les rails". Le même objet se trouve posé sur les rails passant à l'arrière de la maison, plusieurs petits êtres se trouvant à côté de l'engin.

L'un d'eux s'approche de Dewilde et son fils, et Marius peut voir à travers son casque les traits du personnage, de type "asiatique".



L'être caresse familièrement l'enfant, pose son bras sur l'épaule de Marius Dewilde en prononçant des paroles incompréhensibles et étonnamment audibles malgré son casque.

Apercevant les poules qui picorent à proximité, l'être s'approche de l'une d'elles. Cette dernière, plutôt que de s'enfuir, se plaque docilement au sol et se laisse attraper... L'être la tend à l'un de ses semblables, qui se trouve sur la "soucoupe", adresse un nouveau signe amical, fait signe à Dewilde qui s'était rapproché de s'écarter et remonte à bord de l'engin, avec ses compagnons.

L'engin décolle ensuite verticalement, sans bruit...

Source : Jacques Lob et Robert Gigi, "Un nouvel épisode du dossier des soucoupes volantes : Ceux venus d'ailleurs" (Ed. Dargaud)

_________________
"Ce que l'homme appelle vérité, c'est toujours sa vérité, c'est-à-dire l'aspect sous lequel les choses lui apparaissent."
Protagoras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ufo-logique.onetudie.com
 
1954 (10 septembre) Marius Dewilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vague française de 1954: 12 SEPTEMBRE 1954, QUAROUBLE, NORD
» La vague française de 1954: 10 SEPTEMBRE, 1954, QUAROUBLE, NORD
» La vague française de 1954: 4 SEPTEMBRE 1954, TROYES, AUBE
» La vague française de 1954:6 SEPTEMBRE 1954, ORIGNY, AISNE:
» La vague française de 1954:24 SEPTEMBRE 1954, DIGES, YONNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO-Logique :: Cas de "contact extraterrestre" :: Cas de Rencontres du 3ème Type-
Sauter vers: