UFO-Logique

UFO-Logique est un forum qui se propose d'aborder l'ufologie de façon ludique et rationnelle.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1957 (5 octobre) Minas Gerais, São Paulo, Brésil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Derek
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Age : 29
Localisation : Belgique
Emploi : Etudiant
Centres d'Intérêt : Ufologie
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: 1957 (5 octobre) Minas Gerais, São Paulo, Brésil   Lun 3 Nov - 14:01


Agrandir le plan

Ce cas fut considéré, un peu plus tard, par un spécialiste du problème OVNI comme le "cas le plus étonnant de tous".

Antonio Villas Boas, un jeune fermer de 23 ans, célibataire, et qui travaillait à la ferme de ses parents avec ses frères, vécut une rencontre étrange.

La nuit du 5 octobre, de la fenêtre de sa chambre, il vit une étrange lumière, plus brillante que la pleine Lune, qui éclairait la cour de la ferme. Son frère la vit également.

Un autre jour, il observa avec son frère une lumière étrange "qui fait mal aux yeux", stationnant au-dessus d'un champ.

Mais dans la nuit du 15 au 16 octobre, à 1 heure du matin, Antonio, qui était toujours occupé à labourer les champs, observa à nouveau cette lueur étrange, mais se dirigeant cette fois vers lui.
En quelques instants, l'objet lumineux se rapprocha et s'arrêta au-dessus du tracteur, le baignant d'une lueur rougeâtre.

Après une ou deux minutes, l'objet s'éloigna d'une quinzaine de mètres du tracteur, et Antonio put distinguer sa forme :



Trois pieds métalliques apparurent et l'objet se dirigea vers le sol. Pris de panique, Antonio quitta le tracteur. Il tenta de courir, mais la terre fraîchement retournée gênait son déplacement.

Un petit être vêtu d'une combinaison et d'un casque gris l'agrippa et Antonio le repoussa brutalement. Mais trois autres êtres surgirent et s'emparèrent de lui.
Il fut hissé sur une fine échelle métallique, qui aboutissait à une porte baissée servant de plate-forme, et fut emmené à l'intérieur.
Il se retrouva dans une pièce métallique, aux murs parfaitement lisses, dont le seul ameublement était une table et des tabourets fixés au sol.
Au centre se trouvait une colonne métallique allant du sol au plafond et légèrement incurvée en son milieu.

Les petits êtres gris déshabillèrent Antonio, et ils l'enduisirent, à l'aide d'une éponge, d'un liquide onctueux et inodore qui sécha rapidement.
On le conduisit ensuite dans une autre pièce, où une couchette semblait se trouver au sol et deux êtres l'attendaient, munis de récipients de tuyaux.

Les tubes furent appliqués sur le côté de son menton et Antonio vit un mince filet de sang s'écouler dans le récipient.
Les petits êtres quittèrent alors la pièce, laissant Antonio seul et nu sur sa couchette.

Un long moment plus tard, il vit entrer une femme, belle, mais différente des femmes que l'on voit sur Terre. Ses yeux étaient bleus, très allongés. La forme de son visage était presque triangulaire, avec des pommettes très saillantes, et sa bouche était très fine, à peine visible.



Elle était nue, s'approcha d'Antonio, et ils firent l'amour. Quand ils eurent terminé, l'un des petits êtres entra dans la pièce et fit signe à la femme de quitter la pièce. Elle se retourna vers Antonio, sourit, se désigna elle-même du doigt, puis pointa son doigt vers le ciel.

Antonio fut ensuite autorisé à se rhabiller, on le conduisit dans une grande salle dans laquelle étaient attablés de petits êtres. Sur la table était posé un cube étrange, et Antonio voulut s'en emparer pour avoir une preuve de ce qui lui était arrivé.
Il s'en saisit, mais un des petits êtres le lui reprit directement. Ils semblaient paniqués à l'idée qu'Antonio reparte avec l'objet.



Antonio fut ensuite mené dehors, et le petit être qui l'accompagnait lui fit faire plusieurs fois le tour de l'appareil.
A 5h30, Antonio ayant passé 4 heures et 15 minutes à bord de l'appareil, celui-ci décolle et disparaît.

Par la suite, Antonio fut sujet à de nombreux malaises : somnolence anormale, migraines, vertiges, démangeaisons, sensations de brûlure dans les yeux, ..
Le docteur Olavo Fontes le soumit à un examen médical et constata la présence de deux taches de chaque côté du menton qui paraissaient provenir de quelque lésion superficielle...
D'après lui, les symptômes décrits par Antonio étaient le résultat d'une forte exposition à des radiations, mais il était trop tard pour effectuer des tests qui auraient pu confirmer cette hypothèse...


Source : Jacques Lob et Robert Gigi, "Un nouvel épisode du dossier des soucoupes volantes : Ceux venus d'ailleurs" (Ed. Dargaud)

_________________
"Ce que l'homme appelle vérité, c'est toujours sa vérité, c'est-à-dire l'aspect sous lequel les choses lui apparaissent."
Protagoras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ufo-logique.onetudie.com
 
1957 (5 octobre) Minas Gerais, São Paulo, Brésil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Topaze Impériale de Ouro Preto Minas Gérais Brésil
» Vue du ciel : l'eau n'est pas inépuisable
» EN 1957, le 30/10 observation par des gendarmes à Novy-Chevrières
» (1957) Le cas Antônio Villas Boas
» info : 16 et 17 octobre 2010 à Toulouse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO-Logique :: Cas de "contact extraterrestre" :: Cas d'enlèvement intéressants-
Sauter vers: