UFO-Logique

UFO-Logique est un forum qui se propose d'aborder l'ufologie de façon ludique et rationnelle.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1961 (19 septembre) New Hampshire, USA - Le cas des époux Hill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Derek
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Age : 30
Localisation : Belgique
Emploi : Etudiant
Centres d'Intérêt : Ufologie
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: 1961 (19 septembre) New Hampshire, USA - Le cas des époux Hill   Lun 6 Oct - 14:21

Le docteur Benjamin Simon, psychiatre réputé pour ses travaux sur l'hypnose en psychothérapie, reçut pour la première fois Betty et Barney Hill dans son cabinet en décembre 1994.

Il pensa tout d'abord que leur problème était lié à leur couple : un homme noir avec une femme blanche, intégration difficile dans la société américaine..
Mais la raison de leur présence était tout autre : un problème lié à une histoire surprenante, survenue plus de 2 ans auparavant.

Dans la nuit du 19 au 20 septembre 1961, Betty et Barney Hill, ayant passé des vacances au Canada, roulaient sur la nationale US 3 en direction de Portsmouth, New Hampshire, aux USA.



Ils pensaient arriver chez eux vers 2 ou 3 heures du matin, au plus tard... mais l'attention de Betty fut attirée par une lumière brillante comme une grosse étoile qui semblait se déplacer dans le ciel. Et elle semblait se rapprocher. Betty avertit alors mari.
Leur chienne Delsey les accompagnant, Barney s'arrêta afin de lui faire prendre l'air, et ils purent observer le déplacement de l'objet.

Ils reprirent leur route, "escortés" par la lumière qui évoluait de manière erratique, excluant la possibilité d'un satellite ou d'un avion. Ils s'arrêtèrent plusieurs fois mais ne constatèrent aucun bruit.

Pensant que c'était un hélicoptère, Barney prit ses jumelles afin d'observer l'objet. Il distingua un objet allongé, pourvu de lumières clignotantes qui passaient du rouge à l'orange, puis au vert et au bleu...



Le trajet se poursuivit, et l'objet continuait à les suivre.
Barney s'arrêta plus loin, laissant le moteur de la voiture tourner, et il vit l'objet s'arrêter tout près, au-dessus d'un champ. Les dimensions étaient énormes. Un feu rouge s'alluma de chaque côté de l'appareil. Malgré sa peur, poussé par une impulsion qu'il ne pouvait s'expliquer, Barney traversa la route et s'approcha de l'engin..
Sa femme l'appela, mais Barney ne semblait pas l'entendre.

L'objet se trouvait maintenant à quelques mètres, et Barney pouvait distinguer des silhouettes qui s'affairaient derrière les panneaux transparents... Elles portaient des uniformes et semblaient l'observer.



Barney s'empara de ses jumelles, la plupart des silhouettes partirent, mais une seule resta. Il pensa qu'il devait s'agir du chef, qui resta tourné vers Barney, le fixant.



Barney paniqua et prit la fuite, retourna à sa voiture, rejoignit sa femme et démarra en trombe.
Un son étrange, semblable à un bruit électronique se fit entendre, faisant vibrer la voiture... puis un brouillard épais envahit leur esprit.

Lorsqu'ils se réveillèrent, quelques instants plus tard, ils eurent la sensation pénible d'un mauvais sommeil. Betty remarqua un panneau indiquant qu'ils étaient presque arrivés, mais Barney ignorait l'heure qu'il était, leurs montrent s'étant arrêtées... et elles ne fonctionnèrent plus jamais.

Quand ils arrivèrent à leur domicile, la pendule de leur cuisine indiquait 5 heures (du matin) passées.. Ils avaient donc deux heures de retard sur l'horaire prévu.

Mais la sensation désagréable du réveil ne les quittait pas. Dans la journée du 20 septembre, Betty contacta sa sœur pour lui faire part de l'incident, et celle-ci lui conseilla de faire une déposition auprès de l'US Air Force, de même qu'un organisme privé, le NICAP, spécialisé dans la recherche sur les OVNI.

Deux mois plus tard, au cours d'une réunion regroupant des enquêteurs du NICAP, Betty prit conscience d'un fait capital suite à une question :

"Qu'est-ce qui vous a pris autant de temps pour arriver chez vous ?"

Betty et Barney ne purent trouver réponse à cette question. Ils refirent le parcours, espérant réveiller leur mémoire, mais en vain...

La santé de Barney se dégrada : il souffrait d'un ulcère et d'un épuisement généralisé, dus à une trop grande tension psychique.
Un phénomène plus particulier l'inquiétait : d'étranges verrues apparaissaient sur son bas-ventre, en formation circulaire...
Le médecin qu'il alla consulter lui conseilla également une psychothérapie, et c'est de cette manière qu'ils se retrouvèrent dans le cabinet du docteur Benjamin Simon (le psychiatre cité en début d'article).

Ce dernier préconisa l'hypnose, et la première séance eut lieu le 22 février 1964. D'autres suivirent, au cours desquels il interrogea Betty et Barney séparément.

Sous hypnose, Barney se remémore l'instant où l'être (qui semblait être le chef) le fixait.
Il dit que l'être lui disait de ne pas avoir peur, de rester là, de continuer à le regarder en restant là...

Barney raconte alors (toujours sous hypnose) la partie cachée de son aventure...

Il roule encore, il a parcouru quelques miles, mais il n'est plus sur la grand-route... c'est une petite route, à travers un bois. On lui fait signe de s'arrêter. Barney se demande s'il y a un accident. Il voit un groupe d'hommes au milieu de la route, qui lui font des signes et la route est éclairée.

Betty, également sous hypnose, confirme le récit de son mari.



Les hommes vêtus de noir ont fait sortir Barney et Betty de la voiture et les entrainent.

Betty leur demande qui ils sont, et demande à son époux, Barney, de se réveiller.
L'un des êtres lui répond "Oh, son nom est Barney"

Le docteur Benjamin Simon demande à Betty si ces hommes parlaient anglais, mais elle lui répond qu'un seul d'entre eux le faisait, avec un accent.

L'engin est posé au sol, et il y a une sorte de rampe d'accès. Les êtres tentent de l'emmener à l'intérieur, mais elle résiste.

L'être qui parle anglais lui dit "Allons, venez, vous n'avez rien à craindre. Nous voulons seulement effectuer quelques tests, et nous vous ramènerons à votre voiture."

Barney continue son récit. Il se sent faible, flotter, comme dans un rêve. Il garde les yeux fermés car on lui a dit de les garder fermés, mais il ne veut pas qu'on l'opère.
Le médecin l'interroge sur cette opération.
Barney répond qu'il est nu, et qu'il a ouvert les yeux. Il est nu, allongé sur une table, et il entend un bourdonnement. Il sent qu'on pose une coupe sur son ventre, et il referme les yeux. Les êtres lui touchent le corps, la bouche... Et il se dit que s'il reste tranquille, on ne lui fera pas de mal et que tout sera terminé.



Pendant ce temps, Betty, dans une autre pièce, est également soumise à un examen. Ils examinent son bras avec une sorte de microscope. Ils prélèvent de petits morceaux de peau.
Ils lui examinent ensuite les yeux, les oreilles, la bouche, lui coupent une mèche de cheveux et un ongle.
Ils lui annoncent ensuite qu'ils souhaitent tester son système nerveux.
Ils la déshabillent et l'allongent sur une table.

L'un d'eux lui effleure la tête avec de fines aiguilles, reliées par un fil à un appareil avec écran.



Il lui pique ensuite le ventre avec une autre aiguille, annonçant qu'il s'agissait d'un test de grossesse.
Betty hurle en lui disant qu'elle n'a pas besoin de ça, que ça lui fait mal. Elle lui demande de l'ôter.
Le chef pose alors sa main sur ses yeux, et la douleur s'en va...

Elle peut ensuite se rhabiller, et elle reste seule avec celui qui semble être le chef.
Annonçant que personne ne voudra croire qu'elle a vécu une telle expérience, Betty demande à emporter une preuve. Ayant aperçu un livre, elle demande à l'être si elle peut l'emporter, et il accepte.

Elle lui demande ensuite d'où ils viennent, et l'être sort une carte d'une des cloisons, lui demandant si elle a déjà vu une carte comme celle-là.



A la demande de Betty, le chef lui explique que les grosses lignes sont des voies commerciales, les autres sont placées sur des endroits qu'ils fréquentent occasionnellement, et les pointillés représentent des expéditions.

Il lui demande ensuite si elle est capable de situer la Terre sur cette carte... Comme Betty en est évidemment incapable, il lui rétorque qu'il n'aurait alors aucun intérêt à lui dire d'où ils viennent.
D'autres hommes surgirent dans la pièce, semblant surexcités, et Betty pensa qu'il était question de Barney.
Ils étaient surpris d'avoir pu ôter les dents de Barney, et Betty leur expliqua qu'il s'agissait d'une prothèse pour les dents, que beaucoup de gens perdent leurs dents en vieillissant.

Ces notions d'âge et de vieillissement leur semblaient inconnues, et Betty tenta de lui expliquer le temps qui passe, les années, la rotation de la Terre, les saisons...
Elle s'excusa de ne pouvoir répondre à ses questions, n'étant pas assez qualifiée, et dit qu'elle pourrait lui présenter des personnes pouvant lui répondre, mais qu'elle ne saurait où les retrouver.

Le chef lui rétorqua que s'ils décidaient de revenir, ils pourraient la retrouver. Qu'ils parvenaient toujours à retrouver les gens qu'ils cherchaient.
Quand Betty lui demanda ce qu'il entendant par là, il se mit à rire, et Barney revint accompagné des autres hommes.
Ses yeux étaient toujours fermés.

Tandis qu'ils les raccompagnaient hors de l'engin, Betty entendit derrière elle le chef qui discutait avec d'autres êtres, de façon assez agitée. Il lui reprit le livre des mains, signalant que les autres ne voulaient pas qu'elle l'emporte. Qu'ils voulaient qu'elle oublie.

Ils rejoignirent ensuite la voiture.



Ils assistèrent ensuite au départ de l'engin. Ils devaient reprendre leurs esprits, quelques instants plus tard, et reprendre innocemment leur voyage de retour après leurs vacances au Canada... Avec 2 heures de retard.

Le docteur Benjamin Simon déclara "Ni l'un ni l'autre ne sont névrosés. Tous deux ont consciemment dit ce qu'ils croient être la vérité absolue."

Même si ces séances d'hypnose ne peuvent prouver l'authenticité des faits, elles prouvent au moins que Betty et Barney Hill ont dit la vérité...


Source : Jacques Lob et Robert Gigi, "Un nouvel épisode du dossier des soucoupes volantes : Ceux venus d'ailleurs" (Ed. Dargaud)


Voir la vidéo : l'enlèvement des époux Hill :

http://ufo-logique.onetudie.com/documentaires-et-reportages-f13/enlevement-des-epoux-hill-t55.htm

_________________
"Ce que l'homme appelle vérité, c'est toujours sa vérité, c'est-à-dire l'aspect sous lequel les choses lui apparaissent."
Protagoras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ufo-logique.onetudie.com
 
1961 (19 septembre) New Hampshire, USA - Le cas des époux Hill
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (1961) L'Enlèvement des époux Hill (Hill abduction case)
» Bientôt, le 9ème anniversaire des "attentats " du 11 septembre...
» en ce 19 septembre, nous fetons Notre-Dame de La Salette
» Du 31 août au 8 septembre Neuvaine de la Nativité de Marie
» Neuvaine du 6 au 14 septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UFO-Logique :: Cas de "contact extraterrestre" :: Cas d'enlèvement intéressants-
Sauter vers: